Le Musée de la
Sommellerie

Calendrier, Agenda:
toutes les manifestations,
cours, expositions, ....

Visite Virtuelle

Les Expositions

Club des
Collectionneurs

Voir aussi le blog de l'association
« Les Amis du Musée
de la Sommellerie» :
http://
musee-sommellerie.
over-blog.fr/

Site Internet :
www.musee-sommellerie.com

Mentions Légales

Contactez-nous



Prochain Rendez-vous

Centre de
documentations

CDI, Bibliothèque

----------------------
Informations
et
Conseils
----------------------

Histoires sur les objets

Histoires sur les marques

Histoire Chronologique

Sommelier : le métier

Les accords boissons/mets

----------------------
Oenologie :
l'étude des vins
----------------------

Les régions viticoles
de France

Les vins AOP
de France

Les régions viticoles
du Monde

 



Espace Publicitaire

 

Espace Publicitaire

Divers services

La Boutique

Restauration - Bar
et
Formations


Espace Publicitaire


Fiche sur les vins AOC en France :

Château-Chalon

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Les adresses
Les nouvelles
Cartes et Photos

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de « Château-Chalon » est situé dans la région viticole du Jura, sur les 4 communes suivantes du département du Jura :

Château-Chalon, Domblans, Menetru-le-Vignoble, Nevy-sur-Seille

Ces 4 communes du département du Jura se situent à environ 15 kilomètres au nord de la ville de Lons-le-Saunier.

Le vignoble de « Château-Chalon » est sur une superficie de :
- en 2009, 50 hectares

 

 


 

Historique

Regardez aussi : Histoire du Jura

« Château-Chalon », appelé autrefois « vin de gelée » ou « vin de garde »

Il remonte avec l'arrivée des Romains.
Un édit de l'empereur Probus, en l'an 280, ordonna que l'on plantât beaucoup de vignes sur les collines favorables de Séquanie (ancienne Franche-Comté).

Malgré le phylloxéra, les guerres et l'exode rural, ce vignoble de prestige survit grâce à l'obstination de sa communauté humaine et à sa volonté de voir son vin reconnue.

Au XXème siècle

1933
Le 14 mai 1933, le syndicat des producteurs de « Château-Chalon » est constitué.

1936
AOC « Château-Chalon » reconnue par le décret du 29 mai 1936

1952
Dès 1952, les opérateurs mettent en place une commission de contrôle des vignes, chargée de vérifier l’état cultural et sanitaire de chaque parcelle, et d’évaluer, quelques jours avant les vendanges, le rendement et la maturité. Chaque année, une évaluation précise des aptitudes de chaque parcelle à la production de « vin jaune » est ainsi faite. Cette visite peut conduire le syndicat des producteurs à renoncer certaines années au bénéfice de l’appellation d’origine contrôlée « Château-Chalon » (comme en 1974, 1980, 1984 ou 2001. )

1974
Pas de production de vins

1980
Pas de production de vins

1984
Pas de production de vins

1997
En 1997 ils ont décidé de compléter ce contrôle à la récolte par une dégustation d'agrément en fin d'élevage, avant la mise en bouteille.

Au XXIème siècle

2001
Pas de production de vins

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux, l'autorisé 15% de raisins provenant de l'UE, ...
Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Château-Chalon »,
par le Décret n° 2009-1197 du 7 octobre 2009
JORF n°0234 du 9 octobre 2009

La production annuelle est d’environ 1600 hectolitres pour un vignoble qui, en 2009, couvre 50 hectares. Sur 80 récoltants, 45 vinifient leur production, 30 livrent leurs raisins à une cave coopérative et une dizaine vend du raisin à des négociants-vinificateurs.

2011

Le Cahier des charges défini l'aoc « Château-Chalon »,
par le Décret n° 2011-1187 du 23 septembre 2011 ,
JORF du 27 septembre 2011

 

 

 

Regardez aussi : Histoire du Jura


 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Château-Chalon » :
Cahier des charges du 07 octobre 2009
Pour les vins jaunes
savagnin

 

Sols et Climat

Le sol est argilo-calcaire

Le vignoble de l’appellation d’origine contrôlée « Château-Chalon » appartient à la région
naturelle du Revermont, constituant la bordure ouest du massif jurassien.
Il est limité :
- à l’est, par le premier plateau calcaire, d’une altitude moyenne de 550 mètres,
- à l’ouest, par la plaine, bordure orientale du fossé bressan.

Situé sur le rebord du premier plateau jurassien, au débouché de la reculée de Baume-les-Messieurs (vallée très encaissée caractéristique de la morphologie jurassienne), le vignoble est dominé par le village médiéval, installé sur un promontoire calcaire très faillé et qui a donné son nom à l'appellation d’origine contrôlée.

Les parcelles délimitées pour la récolte du raisin sont implantées sur les pentes de marnes grises (calcaire argileux) du Jurassique inférieur, dominées par la puissante corniche de calcaire jaunâtre du Jurassique moyen. Cette falaise est prodigue en éboulis calcaires qui nourrissent et allègent les marnes sous-jacentes.

Les vignes toutes en côteaux et pour la plupart à très forte pente (certaines atteignent 45 %)

 

Le Climat est océanique tempéré

Le vignoble est installé à une altitude comprise entre 250 mètres et 400 mètres. L'orientation sud à sud-ouest des pentes autorise une insolation privilégiée et une protection optimale des vignes vis-à-vis des vents froids du nord ou du nord-est. Les falaises qui dominent le vignoble emmagasinent la chaleur et participent à la protection contre les vents froids. Les éboulis qui recouvrent les marnes participent également au réchauffement des sols de ce vignoble particulier.

La région bénéficie d’un climat océanique frais et fortement arrosé, marqué par des influences continentales : température moyenne annuelle de 10,5°C, forte amplitude des températures annuelles, étés chauds et humides. La pluviométrie annuelle dépasse 1000 millimètres et est bien répartie sur l'année. Les conditions climatiques locales, dépendant des caractéristiques du site (pentes abritées, drainage naturel des excès hydriques, insolation maximale) sont primordiales pour l'implantation du vignoble dans ce climat régional difficile.

 

 

 

 

 

Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Château-Chalon » est réservée aux vins blancs tranquilles dits « vins jaunes ».

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 23 septembre 2011



1° Conduite du vignoble

La charge maximale moyenne à la parcelle est de 8000 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure à 204 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement de base est fixé à 30 hectolitres par hectare.
( 2009 : à 50 hectolitres par hectare)

Le rendement butoir est fixé à 50 hectolitres à l’hectare.

Divers :
Le tri de la vendange est obligatoire dès lors qu'une partie de la vendange présente un état sanitaire dégradé.
Ce tri est réalisé par l'opérateur soit à la parcelle, soit au chai.


Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 14 %.

Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12 %.

A l'issue de la vinification, avec fermentation complète et soutirage, les vins font l'objet d'un élevage minimum jusqu'au 15 décembre de la sixième année qui suit celle de la récolte, dont 60 mois minimum en fût, sous voile et sans ouillage, permettant au vin d'acquérir le « goût de jaune ».

L'utilisation des morceaux de bois de chêne est interdite.

Les vins ne peuvent présenter, au stade du conditionnement et de la mise en marché à destination du consommateur, une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) supérieure à 3 grammes par litre.

Nos commentaires

Généralement des fûts de 228 litres


 

Analyse :
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec l'appellation d'origine contrôlée sans un certificat délivré par l'Institut national des appellations d'origine à l'issue des examens analytique et organoleptique tels que prévus par la réglementation en vigueur.

 

Commercialisation

Bouteille
La bouteille dite « Clavelin » ou « bouteille à vin jaune », portant le cachet moulé au nom de l'appellation d'origine contrôlée, d'une contenance de 62 centilitres environ, est exclusivement réservée au conditionnement des vins bénéficiant de l'appellation d'origine contrôlée.

Date de mise en marché à destination du consommateur :
A l'issue de la période d'élevage, les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'après le 1er janvier de la septième année qui suit celle de la récolte.



 

Adresses

Syndicat des vignerons   Site Internet
chateauchalon.free.fr
Domaine Jean Macle    
     

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

Cartes et Photos

des bouteilles spéciales dites «clavelin», timbrées du sceau portant le nom de Château-Chalon.
Elles étaient fabriquées à la main à la verrerie de la Vieille Loye qui, depuis une concession de Marguerite de Bourgogne, en 1506, en avait le privilège. Aujourd'hui, ces bouteilles sont fabriquées mécaniquement avec le cachet marqué Château-Chalon produit dans le moule.
Cette bouteille est unique par sa contenance (62 cl) dans la Communauté Européenne. L'autorisation par dérogation a été donnée par le Parlement Européen, car ce volume est le résultat restant d'un litre de vin après six années de vieillissement en fût sans ouillage.

 

• Pour plus d'informations, contactez-nous.

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.